Don André Maire (1898-1984)

Imprimer
 

André Maire est un vrai peintre voyageur car il sait se fondre dans les pays où il vit et donner aux autres ce qu’il peut, mais surtout recevoir le plus possible. En humaniste confirmé, il nous redonne dans son œuvre ce qu’il a ressenti dans ces pays à l’époque peu connus et peu visités. On ne trouvera dans les œuvres d’André Maire aucune scène évoquant la vie coloniale, ce n’est absolument pas son propos.

 

Il ira par deux fois en Indochine : de 1919 à la fin 1921 et de 1948 à 1958. Le premier séjour fut décisif dans la vie de ce jeune artiste parisien de 20 ans. Ayant suivi les cours d’une école de dessin municipale de Paris (la célèbre école de la Place des Vosges), élève de l’atelier Devambez et fréquentant la Grande Chaumière, il est conseillé par le peintre Emile Bernard dès 1914 dont il deviendra le gendre. A cette époque, Emile Bernard est revenu au classicisme reniant alors sa période de Pont-Aven, une erreur de jeunesse disait-il ! Il luttait désespérément pour le retour de l’art vers la tradition et voulait faire d’André Maire le porte-drapeau de ses théories, le sachant très doué. A son retour en France, après trois ans passés en Indochine, André Maire ne sera plus l’élève d’Emile Bernard. Il reviendra avec une vision élargie du monde, des conceptions religieuses et philosophiques tout autres et un désir de découvrir qui ne le quittera plus. Il se fixe à Venise, épouse la fille d’Emile Bernard, voyage en Italie, en Espagne mais expose à Paris. En 1938-1939, il découvre l’Egypte et les Indes. En 1946, il descend le Niger.

En 1948, André Maire retourne enfin en Indochine. Il a 50 ans. C’est un artiste confirmé qui a acquis la maîtrise de son art. Voyageur aguerri, esprit aventurier, curieux mais aussi contemplatif, il va étudier en profondeur les trois pays d’Indochine : le Cambodge, le Laos et le Viêt Nam.

Docteur Lorédana Harscoët-Maire.

Le fonds Auguste-Pavie de la Bibliothèque municipale de Dinan a reçu de sa famille un don généreux, de plus de cent œuvres du peintre, présentées ci-après.

Collection Bibliothèque municipale de Dinan (Photo. A.N.O.M. (Pierre Barthe)).

BIBLIOGRAPHIE :
. Indochine : Auguste Pavie (1847-1925), explorateur et diplomate. Peintre de la nature et des hommes : André Maire (1898-1984), dir. Loïc-René Vilbert, Dinan, Le Pays de Dinan, 1997 (Catalogue d’exposition).
. André Maire, peintre voyageur : 1898-1984, Paris, Somogy, 2000.
. Angkor : le Cambodge d'André Maire, Paris, Somogy Editions d'Art, 2005.


Voir les dessins


Voir les gouaches